Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 10:54

Pub

J'ai vu apparaître de la pub sur le blog car j'ai migré vers une autre plateforme et que je n'avais pas écrit d'article depuis plus de 45 jours. Overblog est très fairplay en me faisant apparaître un pop-up l'indiquant.

J'espère qu'avec ce petit billet, la pub ne mette plus à mal l'esthétique dépouillée de mon blog... le temps que je trouve une solution.

A bientôt !

1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 14:49

Bonjour à tous,

Nous sommes le 1er Juin mais je n'ai quasiment rien poster sur 2013, à part rattraper le retard de 2012.

Faute à "pas de temps", "pas d'inspi'" et une mauvaise appréhension de la nouvelle interface d'Overblog.

Bref, une v2.0 s'est mise en place ici : www.helskitchenfrance.wordpress.com.

Vous y êtes les bienvenus !

Hel's Kitchen - dans Bla bla
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 23:50

Voici la bonne surprise du repas du Réveillon de Noël. La préparation a été faite le jour même. Simple et goûteux avec le Noilly Prat.

 

Pour préparer les galettes, c'est une autre histoire. Celles que j'ai faite on fini découpées avec un cercle pour avoir une tête potable. 

Un conseil - à moins d'être un pro de la galette de sarrazin, mieux vaut les acheter toutes faites au rayon frais.

 

Galette aux noix de Saint-Jacques

 

Pour 6 personnes :

2 carottes

1 branche de céleri

200 g de champignons

110 g de beurre salé

1 bouquet garni

24 grosses noix de Saint-Jacques avec corail

10 cl de Noilly Prat

20 g de farine

10 cl de crème fleurette

Sel, poivre du moulin

 

Préparatoin : 30 min

Cuisson : 40 min

 

Emincer les légumes en fines lamelles. Faire fondre 50 g de beurre dans une sauteuse et étuver les légumes à couvert pendant 15 min. Ajouter le bouquet garni, saler et poivrer. Laisser réduire 10 à 15 min. Passer les légumes au chinois. Récupérer le jus de cuisson. Réserver les légumes.

 

Escaloper dans l'épaisseur les noix de Saint-Jacques rincées et essuyées. Dans une poêle, faire fondre 40 g de beurre et les faire dorer 2 min à feu vif sur chaque face. En fin de cuisson, déglacer avec le Noilly Prat, réserver les Saint-Jacques et conserver le jus de cuisson.

 

Dans une (grande) casserole, faire fondre 20 g de beurre et ajouter la farine. Faire cuire 2 à 3 min sur feu moyen en remuant jusqu'à ce que le roux mousse, puis baisser le feu au minimum. Délayer avec le jus de Saint-Jacques puis celui des légumes. Ajouter la crème.

 

Rassembler dans la sauce, les légumes et les Saint-Jacques. Rectifier l'assaisonnement et laisser cuire 3 min à feu moyen.

 

Faire réchauffer les galettes dans une grande poêle avec un peu de beurre salé. La déposer sur une assiette en carré, triangle ou aumônière, garnie de 3 c à s de Saint-Jacques aux légumes (8 demie-noix par personnes). Saupoudrer de persil haché. Servir aussitôt.

 

Galettes aux Saint-Jacques
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 20:31

 

12 personnes à table pour le Réveillon de Noël cette année, c'est la panique !!! Que faire comme menu de fête pour ne pas passer la soirée dernière les fourneaux ? En plus, je ne peux pas décevoir car ma réputation de bonne cuisinière est en jeu.

 

Bon, on respire, on compulse livres de recettes, Internet et ma propre base de données de recettes accumulée au fil des années pour concocter un menu gourmet et gourmand comme il se doit pour cette occasion.

 

Mon concept sera donc le suivant :

 

Noël et la gastronomie française, d'Est en Ouest et du Nord au Sud

 

Première entrée : l'Est

Foie-gras à l'alsacienne

      Accompagné de :

Noel-2012--4-.JPG

 

Seconde entrée : l'Ouest

Saint-Jacques à la bretonne

 

Plat de résistance : le Nord

Carbonnade flammande à la bière de Noël & pommes duchesse

J'adapte la recette de mon pote Fred avec de la bière de la brasserie de Saint-Sylvestre - on reste dans le thème des fêtes de fin d'année - à défaut de vraie bière de Noël

 

Carbonnade-flammande-a-la-biere-de-Noel--9-.JPG

Carbonnade-flammande-a-la-biere-de-Noel--7-.JPG

Noel-2012--3-.JPG

Pour accompagner le plat

 

Plateau de fromages :

 Terroir du Centre (Roquefort, Cantal, Saint-Nectaire, Bleu...)

 

Dessert : le Sud

Nougat glacé (recette non concluante) & canelés

 

Le tout peut se préparer à l'avance pour plus de commodités : le foie-gras 4 à 5 jours ; la carbonnade la veille (plus elle cuit, meilleure elle sera) ; le nougat glacé au moins 12 h avant.

 

Les cannelés peuvent se préparer aussi la veille et la cuisson se fera le jour même ; de même que la seconde entrée peut être en partie préparée à l'avance et la cuisson se fera juste au moment du service.

 

Reveillon-de-Noel.JPG

Noel-2012--2-.JPG

21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 16:32

 

Il y a des institutions dans le quartier Drouot, comme Au Petit Riche. Certains le trouveront trop "tradi", surrané, bourgeois mais j'aime bien le lieux car il est dans son jus. Et c'est à l'occasion du repas de fin d'année de mon travail que nous y sommes allés.

 

L'assiette est telle que les lieux sont : cuisine bourgeoise traditionnelle. Alors on commence avec un feuilleté eu fromage de chèvre (très léger en goût pour satisfaire le plus grand nombre j'imagine), un magret de canard et navets confis pour finir avec un parfait glacé praliné qui comme j'adore ça me laisse sur une bonne impression gustative.

 

 Le-Petit-Riche--8-.JPG

 

Le-Petit-Riche--9-.JPG

 

Le-Petit-Riche--10-.JPG

 

Etant un groupe d'une bonne dizaine de personnes, ce n'est pas des plus représentatifs de la carte de cet établissement car je me rappelle y avoir été aussi pour un repas de fin d'année mais en plus petit comité et le repas m'avait laissé un meilleure impression surtout les huîtres en entrée.

 

 

Au Petit Riche

25, rue Le Peletier

75009 Paris

T : 01 47 70 68 68


20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 21:43

 

Voici donc la première recette de mon repas du Réveillon de Noël. Produit traditionnel "spécial Noël" entre tous : le foie-gras. Ce n'est pas très compliqué à faire. Le plus important est de trouver une bonne matière première.

 

En allant au Salon Saveurs dernièrement, je suis allée me fournir à la Maison Paris avec 2 superbes foie-gras de canard de 600 g - qualité Extra, Label Rouge, canard mulard élévé en liberté et au grain de maïs. Reste à le cuisiner !

 

J'ai été un peu déçue du résultat d'où l'absence de photo "finale". Le goût était là mais texture pas assez ferme. Bon, pour une première fois, je ne vais pas me laisser abattre !

 

Foie-gras à l'alsacienne

 

Pour 1 terrine de 0,6 L :

1 foie-gras frais de +/- 600 g

8 g de sel fin

2 g de poivre moulu

1 g de noix de muscade moulue

1 c à c de sucre en poudre

2 cl de marc de Gewürtz - aussi acheté au Salon Saveurs

 

Préparation : 30 min

Repos : 12 h + 3-4 jours

Cuisson : environ 40 min

 

Matériel indispensable : terrine et thermomètre à cuisson

 

 

Sortir le foie-gras du réfrigérateur et séparer les lobes afin de le dénerver. Ou acheter le foie déjà dénervé.

 

Déposer le foie dans un récipient adapté. L'assaisonner du mélange sel-poivre-muscade, bien arroser avec le marc, recouvrir d'un film alimentaire et laisser macérer au froid pendant 12 h. Si possible retourner les lobes à mi-temps.

 

Foie-gras à l'Alsacienne (1)

Foie-gras à l'Alsacienne (2)

 

Sortir les lobes du réfrigérateur et laisser à température ambiante 10 à 15 min. Tasser dans la terrine (ici Le Creuset). 

 

Faire chauffer de l'eau dans une casserole - juste tièdie - et la verser dans un grand plat qui servira de bain-marie. Piquer la sonde du thermomètre et programmer sur 52°C pour un foie mi-cuit et 62°C pour un foie cuit. Déposer la terrine dans le plat et mettre au four à 150°C jusqu'à ce que la température à coeur soit celle désirée. 

 

Foie-gras à l'Alsacienne (3)

 

Sortir la terrine du four, enlever l'excédent de graisse et la réserver après l'avoir filtrée (elle peut servir encore à la recette ou bien à d'autres). Laisser tièdir pendant 1 h avant de déposer la presse et un poids sur le foie. Laisser reposer au frais 1 nuit.

 

Le lendemain, si le foie affleure, réchauffer un peu de graisse et recouvrir le tout pour qu'il puisse se conserver 5 à 10 jours au réfrigérateur.

 

Servir frais accompagné de toasts ou de pain d'épices, de chutney, de fleur de sel, poivre du moulin...


16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 15:53

 

J'avais de la viande hachée au congélateur. Bien sûr je préfère cuisiner de la viande fraiche mais le congelé dépanne bien ! Et dans ce cas-là, il vaut mieux prévilégier des plats en sauce et en cuisson longue car le passage au grand froid change la viande et son comportement à la cuisson, quoi qu'on en dise.

 

Donc mon choix se porte sur une recette de chili con carne. Bien sûr, il y a autant de recettes que de familles au Nouveau-Mexique ou au Texas mais la base est très simple et toujours la même : viande de boeuf hachée ou en cubes, tomates, haricots et épices - cumin, coriandre, piment.

 

J'ai dans mes compilations de recettes, celle issue d'un "kit d'épices" que mon père avait rapporté des "States", D.L. Jardines. Je m'en suis inspirée en remplaçant les épices du kit par celles que j'avais sous la main.

 

Chili con carne

 

 Chili-con-carne--4-.JPG

 

Pour 6 personnes :

1 oignon

1 à 2 gousses d'ail

1 kg de viande de boeuf hachée

1 à 2 c à s d'épices - mélange à chili (en fonction du "feu" désiré)

500 g de pulpe de tomates

1 grande bouteille de coulis de tomates

400-500 g de harcicots rouges en boite

Huile d'olive

Maïzena ou farine de maïs

Sel de céleri, poivre du moulin

 

Préparation : 10 min

Cuisson : 10 + 20 + 20 + 10 minimum - bref, une bonne heure !

 

 

Peler et émincer l'oignon et les gousses d'ail. Les faire dorer dans un fond d'huile d'olive dans un grand faitout. Surveiller pour que l'ail ne brûle pas. Ajouter la viande et la faire revenir sans la laisser brûnir. Ajouter les épices et bien mélanger. Assaisonner avec du sel de céleri. Laisser cuire sur feu moyen-vif pour évaporer l'eau de la viande pendant quelques minutes avant d'ajouter la pulpe et le coulis de tomates. Ajouter un peu d'eau si besoin et laisser mijoter pendant 20 min.

 

Ajouter ensuite les haricots et laisser cuire encore 20 min à petits bouillons. Mélanger et ajouter de l'eau si besoin.

 

Si la consistance du chili est trop liquide, ajouter un peu de farine de maïs ou à défaut, de la maïzena pour épaissir et avoir la consistance désirée. Laisser encore 10 min sur le feu et pendant ce temps faire cuire du riz à la créole.

 

Chili-con-carne--2-.JPG

 

Rectifier l'assaisonnement si besoin avant de servir le chili avec du riz, des tortillas de maïs ou blé et du fromage. Laisser du tabasco à portée de main pour ceux qui veulent pimenter leur plat.

 

8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 22:09

 

On peut dire que ma "première fois" dans un salon culinaire a été assez positive car j'y retourne un mois plus tard. D'une part pour reprendre du chocolat chez Jacques Bellanger et aussi trouver mes foies-gras pour le repas du Réveillon.

 

Ici c'est plus un marché que des ateliers de cuisine. Tous mes stands font envie... on grossit à vue d'oeil à tout goûter et le compte en banque lui maigrit de la même manière !

 

Salon-Saveurs--3-.JPG

 

Ce qui m'a le plus supris : la taille de la mortadelle du traiteur italien. ENORME !

 

Salon-Saveurs--1-.JPG

 

Voici nos achats : en vrac de la charcuterie italienne, des mets alsaciens, des gâteaux basques, du chocolat, du vin, du foie-gras frais...

 

Salon-Saveurs--7-.JPG

Salon-Saveurs--9-.JPG

Salon-Saveurs--4-.JPG

Salon-Saveurs--13-.JPG

Salon-Saveurs--10-.JPG

Noël 2012 (4)


Hel's Kitchen - dans Bla bla
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 14:43

 

Je ne vais pas compter le nombre de fois où j'y suis retourné depuis ce fameux jour de Septembre mais je pense que cette fois-ci est la 5ème. J'y retrouve mon potes Sev' qui missionne juste à côté. Il fait froid et un peu de piment va réchauffer l'atmosphère !

 

Ce fut une découverte pour lui, tout comme Simplement Kiku la fois d'après. J'aime faire profiter des bonnes addresses !

 

Voici notre menu. Devenu un de mes classiques : les champignons noirs froids en salade... qui piquent (level 1), fondant et pas gluant... j'adoooooooooooooooore

L-Orient-d-Or--6-.JPG

 

Pour Sev' des bouchées vapeurs maison au riz qui changent des classiques Ha Kao.

L-Orient-d-Or--7-.JPG

 

Ensuite poitrine de porc aux ciboules qui piquent encore (level 1 - de mémoire). Encore mais les fois où j'ai goûté l'agneau au cumin sur plaque chauffante (level 2) et l'autre fois où c'était la cocotte de tripes (level 2), je n'avais pas mon nouvel Iphone donc pas de photos... D'ailleurs, je reprends aussi Instagram pour le format.

L-Orient-d-Or--8-.JPG

 

Et riz maison pour calmer le feu.

L-Orient-d-Or--9-.JPG


11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 19:27

 

C'est Noël !!! Enfin bientôt mais j'ai un cadeau en avance : le Spécial Fêtes de Saveurs !

 

Saveurs-HS11.JPG

 

Ce sera le dernier billet du genre. Je vais toujours recevoir mon magazine culte mais la pertinence de poster la couverture n'est plus.