Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 11:32


La flammekueche ou "tarte flambée" est un des emblèmes de la cuisine alsacienne. C'est une bonne solution pour changer de la pizza. La base est très simple et on peut l'améliorer avec fromage pour une "gratinée", champignons émincés pour une "forestière" ou des lamelles de munster - autre emblème du terroir alsacien - pour les amateurs de sensations fortes. 

Flammekueche "express"

Flammekueche.JPG

 

Pour 4 personnes :
200 g d'oignons
200 g de lardons fumés
2 fonds de pâte à pain-pizza ou brisée
20 cl de crème fraiche épaisse ou crème aigre
20 cl de fromage blanc
Poivre du moulin

Préparation : 10 min
Cuisson : 15-20 min
Points WW/part : 14 ou 9 si crème - 15 % MG, si fromage 0 % MG et bacon 

Préchauffer le four à 240°C (th.8). Laisser 2 plaques dans le four.

Eplucher et émincer le(s) oignon(s) très finement.

Dans une poêle, faire légèrement revenir les lardons à sec. Les réserver sans vider le gras de cuisson puis faire blondir le(s) oignon(s) émincé(s) dans la même poêle.

Dans une jatte, mélanger la crème et le fromage blanc. Poivrer à convenance.

Sur une grande planche à découper ou une assiette la plus plate possible, étaler un fond de pâte en conservant le papier sulfurisé. Y étaler la moitié de la préparation crème-fromage blanc en conservant 2 cm de pâte sur le tour, puis disposer les oignons rissolés puis les lardons.

Préparer le second fond de pâte de la même manière.

Faire glisser (d'où l'importance du support) les fonds sur les plaques chaudes et enfourner pour 10 à 15 min. Surveiller le bord de la pâte pour éviter qu'il brunisse trop.

Déguster dès la sortie du four.


Si vous avez du temps, préparer une pâte "maison" est toujours meilleure et plus gratifiant. En voici la méthode :

10 g de levure de boulanger à température ambiante
300 g de farine
2 x 10 cl d'eau douce à température ambiante
1 c à c de sel

Préparation : 20 min
Repos : 1 h

Effriter la levure dans 10 cl d'eau tièdit si besoin. La délayer. Elle ne doit pas former de grumeaux.

Tamisez la farine dans une jatte avec le sel. Bien mélanger. Creuser un puits au centre, y verser la levure délayée et ajoutez encore 10 cl d'eau tièdit si besoin. Mélanger avec une spatule. Lorsque la farine a absorbé tout le liquide, pétrir la pâte pendant 10 min. Elle doit être élastique mais pas collante - ajouter farine ou eau si besoin.

La mettre dans un saladier recouvert d'un cellophane huilé et la laisser dans un endroit tiède et à l'abri des courants d'air pendant 1 h environ. Elle doit doubler de volume.

Divier la pâte en 2. Disposer un papier sulfurisé sur le plan de travail et étaler aussi fin que possible un pâton directement dessus - on evite de fariner et donc qu'elle se rétracte à la cuisson.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires