Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 16:32

 

Il y a des institutions dans le quartier Drouot, comme Au Petit Riche. Certains le trouveront trop "tradi", surrané, bourgeois mais j'aime bien le lieux car il est dans son jus. Et c'est à l'occasion du repas de fin d'année de mon travail que nous y sommes allés.

 

L'assiette est telle que les lieux sont : cuisine bourgeoise traditionnelle. Alors on commence avec un feuilleté eu fromage de chèvre (très léger en goût pour satisfaire le plus grand nombre j'imagine), un magret de canard et navets confis pour finir avec un parfait glacé praliné qui comme j'adore ça me laisse sur une bonne impression gustative.

 

 Le-Petit-Riche--8-.JPG

 

Le-Petit-Riche--9-.JPG

 

Le-Petit-Riche--10-.JPG

 

Etant un groupe d'une bonne dizaine de personnes, ce n'est pas des plus représentatifs de la carte de cet établissement car je me rappelle y avoir été aussi pour un repas de fin d'année mais en plus petit comité et le repas m'avait laissé un meilleure impression surtout les huîtres en entrée.

 

 

Au Petit Riche

25, rue Le Peletier

75009 Paris

T : 01 47 70 68 68


Repost 0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 14:43

 

Je ne vais pas compter le nombre de fois où j'y suis retourné depuis ce fameux jour de Septembre mais je pense que cette fois-ci est la 5ème. J'y retrouve mon potes Sev' qui missionne juste à côté. Il fait froid et un peu de piment va réchauffer l'atmosphère !

 

Ce fut une découverte pour lui, tout comme Simplement Kiku la fois d'après. J'aime faire profiter des bonnes addresses !

 

Voici notre menu. Devenu un de mes classiques : les champignons noirs froids en salade... qui piquent (level 1), fondant et pas gluant... j'adoooooooooooooooore

L-Orient-d-Or--6-.JPG

 

Pour Sev' des bouchées vapeurs maison au riz qui changent des classiques Ha Kao.

L-Orient-d-Or--7-.JPG

 

Ensuite poitrine de porc aux ciboules qui piquent encore (level 1 - de mémoire). Encore mais les fois où j'ai goûté l'agneau au cumin sur plaque chauffante (level 2) et l'autre fois où c'était la cocotte de tripes (level 2), je n'avais pas mon nouvel Iphone donc pas de photos... D'ailleurs, je reprends aussi Instagram pour le format.

L-Orient-d-Or--8-.JPG

 

Et riz maison pour calmer le feu.

L-Orient-d-Or--9-.JPG


Repost 0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 23:52

 

Mon Chéri et moi sommes allés à l'occasion de "notre" anniversaire au St-Joseph, petit bistrot de la Garenne-Colombes. Je l'avais repéré depuis longtemps car il est situé en bas de la clinique où Mister T est né. Pour ajouter à mon intérêt, le Guide Michelin lui a attribué un "Bib gourmand" - voir ici. A nous de juger donc...

 

Et bien ce fût un régal !

 

On commence avec une terrine boudin noir/pommes/foie-gras et chutney de pommes... pas très light certes mais je ne peux pas résister à l'appel de la cochonnaille : mon côté terroir ressort.

 

Saint-Joseph--1-.JPG


Pour mon Chéri ce sera une cassolette d'escargots - que vous voyez en arrière plan de la photo.


Puis une andouillette de 7 heures - elle fond juste dans la bouche - accompagnée d'une petite salade (histoire d'avoir bonne conscience) et frites maison.

Et pour mon Chéri, le saucisson brioché lyonnais.

 

Saint-Joseph--4-.JPG

 

Le tout accompagné d'un bon vin rouge : Saumur Champigny.

 

Saint Joseph (3)

 

Pour le dessert, c'est régressif à souhait : semoule au lait et le pot de crème au chocolat en 50/50 pour nous deux.


Saint-Joseph--6-.JPG

 

Voilà de l'excellente cuisine de bistrot loin des chi-chi des néo-bistrots et de leurs "fusion food". C'est endroit est destiné aux amateurs de bonne chère. 

 

La salle étant petite, il vaut mieux réserver pour les vendredi et samedi soirs car le restaurant n'est ouvert autrement que le midi en semaine.

 

 

Le St-Joseph

100, bd de la République

92100 La Garenne-Colombes

T: 01 42 42 64 49


Repost 0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 23:49

 

Pour célébrer l'anniversaire très en retard de mon pote Sev', nous nous sommes retrouvés à La Maison de la Lozère en plein quartier latin. Pas besoin de vous décrire quelle gastronomie on y trouve, tout est dans le titre. Le restaurant jouxte un office "touristico-épicerie gourmande". 

 

Trempée comme il faut, car il pleuvait comme "vaches qui pissent" dixit ma grand-mère bourguignonne, la promesse d'un bon... très bon aligot suffisait pour me faire braver la traversée d'un bout de Paris en scooter.

 

La cuisine est simple mais savoureuse, pas de chichi dans l'assiette, c'est "rustique" comme le décor. On commence avec des galettes au Cantal - je ne me rappelle plus du nom mais ça ressemble à des "farinettes" - c'est peut-être d'ailleurs l'intitulé de la carte.

 

La-Lozere--3-.JPG

 

On suit avec l'incontournable aligot - saucisse. On apporte un généreux morceaux de saucisse bien grillé et ensuite le bol/saladier d'aligot. Il faut avoir un bon estomac pour finir le tout et pour les "plaisantins" de la table qui étaient sceptique sur la quantité, la serveuse n'a pas hésité à donner du rab'.

 

La-Lozere--4-.JPG

 

La-Lozere--6-.JPG

 

La-Lozere--7-.JPG

 

Le tout accompagné d'un vin de circonstance.

 

La-Lozere--1-.JPG

 

Le dessert lui est un moelleux à la châtaigne.

 

La-Lozere--8-.JPG

 

 

La Maison de la Lozère

4, Rue Hautefeuille

75006 Paris

 T: 01 43 54 26 64

Repost 0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 15:14

 

Cela fait une éternité que je ne suis pas allée dans un restaurant chinois "traditionnel". Enfin dans le meilleur sens du terme. Et c'est à l'occasion de l'anniversaire de ma cop/collègue Caro que nous sommes retournées à l'Orient d'Or. 

 

Le lieu n'a pas changé avec son décor "kitsch" de restaurants asiatiques et ses guirlandes de piments au plafond pour bien indiquer sa spécialité. C'est toujours autant fréquenté donc pour moi un gage de qualité.

 

La carte, elle, a bien changé. D'un "bon" standard, la carte s'est tournée vers une gastronomie chinoise du Hunan avec des anecdotes historico-culinaires bien didactiques.

 

Parmi les plats, certains sont à commander à l'avance et l'intensité du feu est indiqué en nombre de piments 1 (ça pique), 2 (p... ça arrache!!!) et 3 (RIP), c'est pour les habitués (asiatiques à 99 %).

 

Donc on commence avec les raviolis vapeur - style pékinois ou gyozi.

 

L-Orient-d-Or--1-.JPG

 

Nous avons aussi testé les champignons noirs en salade froide (piment 1) - la photo sera pour une prochiane fois.

 

Ensuite poitrine de porc sautée aux ciboules (piment 1) et riz sautés maison.

 

L-Orient-d-Or--2-.JPG

 

Le tout était délicieux. J'y reviendrai !!!

 

 

L'Orient d'Or

22, rue de Trévise

75009 Paris


Repost 0
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 17:43

 

Abrest est situé juste à côté de Vichy où nous faisons étape chez la famille de Mon Chéri avant le retour vers Paris qui annonce tristement la fin des vacances.

 

C'est une table traditionnelle et on y mange bien. La salle à manger du logis offre un joli panorama, ce qui donne un côté très agréable au repas.

 

Caviar d'aubergines, petits toasts et crakers (pas maison) pour accompagner l'apéritif.

 

La Colombière (2)

 

Amuse-bouche

 

La Colombière (4)

 

En entrée, foie-gras maison.

 

La Colombière (5)

 

En plat, suprême de volaille et raviole de ?? ma mémoire me fait défaut.

 

La Colombière (7)

 

Ou pièce de boeuf.

 

La Colombière (9)

 

Et dessert en déclinaison autour du chocolat.

 

La Colombière (10) 

 

 

La Colombière

136, avenue de Thiers

03200 Abrest

Repost 0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 23:21

 

Dernière soirée dans le Sud avant de retourner piano-piano en Région Parisienne. Nous en profitons pour un dernier bon repas avec la famille toulonnaise pour aller déguster la "spécialité" du Matalvyn à Six Fours.

 

C'est un collègue du cousin de Mon Chéri qui a gère cet établissement au Busc. La terrasse est des plus agréable en cette douce soirée estivale et nous commandons quasiment tous les fameuses "moules aux poulpes". 

 

On commence donc avec la traditionnelle tapenade (verte)/toasts et un bon rosé.

 

Matalvyn (2)

 

Matalvyn (3)

 

Puis arrive ZE caquelon de moules, avec poulpes et olives vertes (un peu trop à mon goût) mais très bon tout de même ! 

 

Matalvyn (5)

 

Matalvyn (8)

 

Et les grosses frites maison vont finir au fond du caquelon pour bien s'imbiber de jus avant d'être englouties.

 

Matalvyn (9)

 

Les desserts "maison" sont très bons mais comme la nuit était tombée, la photo n'a rien donné.

 

 

Matalvyn

70, rue de la Citadelle

Le Busc

83140 Six Fours les Plages

T: 04 94 34 01 21

Repost 0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 23:23

 

Ce restaurant, l'Auberge du Mérou, nous a été fortement conseillé par mon "beau-père" qui y avait déjeuné pour un repas d'affaire. Nous y sommes allés pour le diner et la vue by night de la baie était des plus agréables. C'est un restaurant de poissons et fruits de mer. Mon envie : calamar, seiche, encornet... bref tout ce que je ne mange pas en temps normal car Mon Chéri n'est pas fan de ce genre de mets.

 

Une très bonne tapenade accompagne des toasts bien grillés pour l'apéritif. 

L'Auberge du Mérou (1)

 

On nous apporte aussi des toasts de l'ancre en en-cas, ce qui démarre bien notre repas.

 

L'Auberge du Mérou (2)

L'Auberge du Mérou (4)

 

L'entrée (en tout cas la mienne) est spectaculaire et rien que pour le nom, je me devais de choisir ce plat : "Délice des fainéants", fruits de mers décortiqués en persillade et flambés au pastis.


L'Auberge du Mérou (9)

Les autres entrées, choisies par mes convives :

L'Auberge du Mérou (5)

L'Auberge du Mérou (6)

 

La suite : pour moi seiche grillée, aïoli, légumes vapeurs.


L'Auberge du Mérou (13)

L'Auberge du Mérou (10)

L'Auberge du Mérou (11)

 

Les desserts - à ce stade, je n'en peux plus...

 

L'Auberge du Mérou (16)

L'Auberge du Mérou (14)

L'Auberge du Mérou (15)

 

Il faut juste savoir que l'accès en voiture est impossible. Il faut se garer au parking en haut de la calanque et descendre à pied. La remontée est certe rude mais a un effet digestif pas si mauvais que ça !

 

 

L'Auberge du Mérou

3, chemin du Port

13740 Le Rove


Repost 0
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 23:59

 

Mes "futurs un jour peut-être" beaux-parents nous ont fait un très beau cadeau en nous invitant à la très très trèessssssssss bonne table de l'Abbaye de la Celle. Le cadre, l'assiette... tout était parfait et à quelques jours près nous aurions pu croiser Brad Pitt himself...

 

Le potager - respectant la tradition d'une abbaye - fournit la table. Il est à visiter absolument et le Conservatoire des vignes est aussi un incontournable.

 

Je vous laisse le reportage photo pour le plaisir des yeux - mes papilles, elles, s'en souviendront longtemps ! Une partie de la table a pris un menu spécial autour du homard, l'autre partie (j'en faisais partie) a pris parmi les plats emblématiques du restaurant.

 

L-Hostellerie-de-l-Abbaye---La-Celle--2-.JPG

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (3)

L-Hostellerie-de-l-Abbaye---La-Celle--4-.JPG

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (5)

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (6)

Mes initiales ;)

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (7)

Homard en salade

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (8)

Autour du cèpe... en tartare, en lamelle crue, en beignet... un must

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (9)

Autour d'un oeuf destructuré - un délice !!!!

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (11)

Poisson délicieux...

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (12)

Cannelonni au homard

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (14)

Accompagné de ses petits haricots...

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (16)

et avec un jus de viande, l'agneau c'est divin !

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (15)

Le homard en plat...

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (17)

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (18)

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (19)

Une glace à tomber par terre... vanille et faisselle...

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (21)

L'Hostellerie de l'Abbaye - La Celle (23)

Pour finir... en beauté sur un cannelé !

 

Repost 0
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 22:53

 

Un soir à Cassis après un moment à la plage et la découverte de la Mer pour Mister T, que faut-il faire après dîner ? Une promenade sur le port et une glace pour se rafraîchir.

 

Y. ne jure que par ce glacier à Cassis. Il est vrai que les glaces sont succulentes et très très généreuses. Ici : tarte au citron meringuée et yaourt...


 

Cassis---snack-les-Calanques.JPG

 

 

Snack les Calanques

1 avenue Victor Hugo

13260 Cassis

 

Repost 0