750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 10:00


Voici un classique de la cuisine américaine : simplement bon.

En voici l'histoire : "D'origine américaine, le brownie a été inventé par un chef de l'hôtel Palmer House à Chicago (Illinois) en 1893. (Selon une légende, le premier brownie aurait été créé par une ménagère de Nouvelle-Angleterre qui aurait oublié d'ajouter de la levure dans son gâteau au chocolat, qui alors sortit du four tout plat. Elle aurait eu l'idée de le couper en carré afin de le rendre plus présentable.) Le brownie est devenu populaire aux États-Unis et au Canada pendant la première moitié du vingtième siècle." (cf. Wikipédia).

Cette recette m'a été transmise par Christine, une copine de fac. Merci !

Brownie

Brownie 1

 

Pour 8 personnes :
200 g de chocolat
200 g de beurre pommade
50 g de farine
200 g de sucre
4 oeufs
50 g de cerneaux de noix de pécan (ou plus)

Préparation : 10 min
Cuisson : 40-45 min
Points WW/part : 12 aie aie aie aie aie

Préchauffer le four à 180°C (th. 6). Beurrer un moule de forme carré ou rectangulaire.

Faire fondre le chocolat doucement au bain-marie.

Concasser les cerneaux de noix de pécan puis les faire torréfier dans une poêle à sec pendant quelques min.

Travailler le beurre, la farine et le sucre. Ajouter les oeufs entiers 1 à 1 puis le chocolat fondu et les cerneaux de noix de pécan.

Verser dans le moule et mettre au four pour 40-45 min environ. Le brownie doit être fondant à coeur. Help yourself !

 Brownie 2

 

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 09:59


Le tiramisù est un classique italien. Ici il est détourné aux framboises. Cette recette vient de ma collègue Fred. Sans alcool, ni café, il convient au plus grand nombre. Une fois qu'on y goûte, on ne peut plus s'en passer.

Tiramisù aux framboises

Tiramisu framboise

 

Pour 6 personnes :
3 oeufs
80 g de sucre
200 g de mascarpone
18 ou 24 biscuits à la cuillère ou boudoirs
Sirop de violette (ou fruits rouges)
450 g de framboises surgelés

Préparation : 20 min
Repos : minimum 6 h
Points WW/part : 8,5

Dans une jatte mélanger 2 jaunes d'oeufs, le sucre et le fromage jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.

Battre les 3 blancs en neige bien ferme. Les incorporer au mélange délicatement et réserver au frais.

Diluer un peu de sirop dans 2 verres d'eau, le mélange doit être à très peu parfumé. Y tremper à peine les biscuits et les disposer au fond de verres larges. Compter 3 à 4 biscuits par verre. Ne pas trop imbiber les biscuits car les fruits vont dégorger. Ajouter une couche de framboises. Pour corriger l'acidité des fruits, les saupoudrer légèrement de sucre roux. Ajouter une couche de crème au mascarpone et réserver au réfrigérateur minimum 4 à 6 h.

 

Partager cet article
Repost0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 09:38


N'en déplaise à ma cop' Lise qui n'aime pas la rhubarbe - elle ne sait pas ce qu'elle manque. Voici donc une nouvelle recette pour accommoder ce légume de saison. Et bien oui : c'est un légume ! Je ne vais pas fanfaronner plus, je ne l'ai appris qu'il y a peu, comme quoi...

C'est une recette grandement inspirée du Saveurs # 168 p. 88 : "Petits gratins amande-fraise-rhubarbe".

Gratins rhubarbe-framboise-amande

Gratins-rhubarbe-framboise-amande.JPG

 

Pour 6 ramequins :
150 g de rhubarbe
3 oeufs
15 cl de crème liquide entière
30 g de farine
120 g de sucre
60 g de poudre d'amande
150 g de framboises

Préparation : 20 min
Cuisson : 25-30 min
Points WW/part : 7 ou 5.5 si crème -15% MG

Préchauffer le four à 180°C (th. 6). Beurrer 6 ramequins.

Laver les tiges de rhubarbe, les couper en morceaux de 1 cm. Les mettre dans une casserole avec un fond d'eau et faire étuver à couvert pendant 5 min et égoutter.

Dans une jatte, casser les oeufs et ajouter la crème. Mélanger en ajoutant la farine, le sucre et la poudre d'amande.

Remplir les petits moules - pas trop haut pour éviter le débordement pendant la cuisson - et prépartir la rhubarbe et les framboises.

Enfourner pour 20-25 min. Déguster froid.

 

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 20:33


Du marché de Joigny, je n'y ai pas rapporté que du pain d'épices. J'ai fait aussi le plein de fruits et légumes frais. Il faut dire que les prix défient toute concurrence par rapport à la région parisienne. Mon choix s'est porté donc sur du produit de saison : la rhubarbe. J'avais idée d'en faire une tarte mais en feuilletant mes Saveurs, j'ai fini par choisir de faire un gâteau à la rhubarbe (Saveurs #175 p. 90) ; et comme il m'en restait assez, j'avais en réserve un clafouti dans un autre numéro.

L'article dont la recette est issue s'intitule "Le dessert du dimanche" ça tombe bien, on était un dimanche. Et bien, au résultat : visuellement râté mais extrêmement bon car il n'a pas fait long feu.

Allez savoir pourquoi ? Il y a des fois où c'est comme ça. Et ce n'est pas parce que j'écris ce blog que je vais passer à la trappe les ratages. Et bien voilà, c'est chose faite : je descends du piedestal de la cuisinière parfaite à la Bree Van De Kamp.

Un gâteau à la rhubarbe (plutôt gâteau renversé à la rhubarbe)

Gâteau à la rhubarbe

 Piètre réalisation pour la Saint Honoré, patron des pâtissiers. Parrain, pardonne-moi !

Pour 6 (pour ma part 8) personnes :
700 g de tiges de rhubarbe
90 g de sucre roux
70 g de beurre très très mou
160 g de farine avec poudre levante (farine + 1/2 paquet de levure chimique)
160 g de beurre mou encore !
160 g de sucre
2 oeufs
2 sachets de sucre vanillé

Préparation : 15 min
Cuisson : 1 h
Points WW/part : 10 - le beurre, ça ne pardonne pas

Préchauffer le four à 170°C (th. 5-6).

Laver la rhubarbe, la couper en tronçons, réserver dans une jatte, ajouter 45 g de sucre roux, remuer et laisser dégorger.

Beurrer avec les 70 g de beurre très mou un moule de 24 cm de diamètre (26 cm pour le mien) et le saupoudrer des 45 g de sucre roux restant.

Dans une jatte, mélanger la farine, le beurre, le sucre, les oeufs et le sucre vanillé. Battre vigoureusement jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux (à la fourchette ou au mixeur par exemple).

Egoutter la rhubarbe et disposer les morceaux dans le moule en les tassant bien puis verser dessus la pâte.

Enfourner pour 1 h. Vérifier la cuisson au coeur du gâteau avant de le démouler dès la sortie du four. Lors du démoulage, les morceaux de rhubarbe sont restés collés d'où le ratage visuel.

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 10:59


Ce n'est pas parce que je suis allée à Londres dernièrement que dans un moment de nostlagie, j'ai fait un crumble aux pommes. J'en concocte depuis des années et c'est toujours un succès. Pour presque tout savoir sur le crumble, c'est ici.

Cette recette vient de ma cop de lycée Sophie (merci !!!), son dessert de prédilection. J'ai enlevé à sa recette les raisins secs gonflés dans de l'eau tiède avec un peu de rhum - je n'aime pas ça... les raisins secs, pas le rhum ;).

Crumble aux pommes

Crumble-aux-pommes.JPG

 Dans un véritable plat à pie, une de mes dernières acquisitions

Pour 8 personnes ou 6 gourmands :
1 kg de pommes (assez pour bien remplir le plat - elles fondent avec la cuisson)
200 g (125 + 75) de sucre roux ou cassonade
2 à 3 c à c de cannelle
2 clous de girofle
1 pincée de sel
120 g de beurre
50 g de noisettes en poudre
180 g de farine

Préparation : 15 min
Cuisson : 45 min
Points WW/part : 7

Sortir un peu à l'avance le beurre du réfrigérateur, le couper en petits dés et le réserver pour qu'il devienne "pommade".

Préchauffer le four à 200°C (Th. 6-7).

Peler les pommes et les découper en petits morceaux. Dans une jatte, mélanger 125 g de sucre, 1 à 2 c à c de cannelle (selon le goût - j'aime beaucoup la cannelle), les clous de girofle. Ajouter les pommes et bien mélanger. Les disposer dans un plat à gratin de 30 cm de diamètre préalablement beurré.

Dans une autre jatte, mélanger le reste de cannelle, de sucre, le sel, le beurre (fondu si on est pressé et qu'on a oublié de sortir le beurre à l'avance), les noisettes et la farine. Le mélange à la consistance d'un sable grossier. En recouvrir toutes les pommes, émietter (d'où crumble) si besoin les plus gros morceaux 

Faire cuire pendant 45 min, les pommes doivent être fondantes et le crumble bien doré. Servir chaud ou tiède, avec un peu de crème épaisse ou un boule de glace vanille. Personnellement, seul il est parfait.


Pour un crumble suivant les saisons, on peut remplasser au printemps c'est de saison les pommes par 800 g de tiges de rhubarbe (et quelques framboises) et la cannelle par du gingembre en poudre ; ou bien à l'automne remplacer la moitié des pommes par du coing ou du potiron.

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 10:21


Que faire avec des pommes pour sortir des tartes et compotes ? Voici une recette de "gâteau-tarte" qui fait la part belle au fruit. On adoooore.

Gâteau aux pommes

Gateau-aux-pommes.JPG


Pour 8 personnes :
100 g de farine
1 sachet de levure
70 g de sucre
2 sachets de sucre vanillé
3 oeufs
3 c à s de lait (4,5 cl)
80 g de beurre
800 g de pommes (Golden de préférence)

Préparation : 15 min
Cuisson : 25 min
Points WW/part = 4,5

Préchauffer le four à 180°C (th. 6). Beurrer un plat à tarte de 30 cm de diamètre, saupoudrer d'un peu de sucre.

Faire fondre le beurre dans une petite casserole sur feu doux ou 1-2 min au micro-onde puissance minimum.

Dans une jatte mélanger la farine, la levure et les sucres. Faire un puit, y casser les oeufs, bien mélanger. Allonger avec le lait puis le beurre fondu.

Eplucher les pommes et les détailler en petits morceaux. Les mélanger à la pâte - bien les enrober - et étaler sur le plat. Enfourner pour 25 min.

On peut le déguster tiède ou bien froid.

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 15:01

 

J'ai l'immense joie de vous dire que mon blog a porté ses fruits : Lise a cuisiné !

La preuve en photo avec son gâteau au chocolat au beurre salé.

Gateau-au-chocolat-au-beurre-sale-made-by-Lise.JPG

 

N'est-il pas appétissant et magnifique nimbé de cette lumière divine ? L'esprit de la cuisine était avec toi. Bravo Lise, je suis hyper fière de toi.

J'exagère quand j'écris qu'elle n'a jamais cuisiné, il y a eu quelques tentatives... dont un gâteau au yaourt qui fera l'objet d'un prochain billet.

Pourquoi avoir alors intitulé cet article "Premier (et unique)..." ? J'ai vu ma cop Lise hier soir après le boulot pour prendre un verre se détendre où j'ai pu la féliciter de vive voix.

- Alors tu vois !! Bravo !
- Oui j'en suis très fière. Il était assez consistant, faut dire que j'ai pas de balance, j'ai fait au pif. J'en ai apporter des morceaux aux gens de mon cours de dessin et ils ont adoré... Mais je leur ai dit que c'était la dernière fois !
- Comment ça ???
- Y'a trop de vaisselle à faire après !
- ...

Bon, je ne m'avoue pas vaincu... May The Kitchen be with me ! Always...

Pour l'histoire des proportions quand on a ni balance ni de doseur, je vais m'occuper de ça bientôt.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 15:30


Ma mère a été abonnée au magazine ELLE pendant des années. Elle a conservé les fiches cuisine religieusement dans les boites plastiques oranges "hyper vintage". Il faut dire qu'elle a été documentaliste pendant une bonne dizaine d'année, alors ceci explique peut-être cela : mon goût pour conserver les fiches cuisine de magazines en tout genre car j'en ai des chemises entières qui n'attendent qu'à être testées.
Des fiches cuisine de ELLE, j'en ressors quelques recettes assez régulièrement, dont une en particulier, un cake simple et bon surtout quand mon Chéri s'exclame : "qu'est-ce que je vais manger demain pour le petit-dej ? Y'a plus rien, j'ai fini la brioche..."

Cake des débutantes

Cake des débutantes

Pour 2 cakes (moule de 30 cm) :
500 g de farine
2 sachets de levure chimique
5 oeufs
300 g de sucre en poudre
Sel
2 verres à moutarde d'huile d'arachide (30 cl)
3 verres de lait 1/2 écrémé (45 cl)

Préparation : 15 min
Cuisson : 1 h
Points WW/part = 4 si on compte une dizaine de part par cake

Préchauffer le four à 150°C (th. 5).
Dans une jatte, mélanger la farine et la levure, faire une fontaine.
Dans un autre récipient, battre les oeufs avec le sucre et une pincée de sel. Lorsque le mélange est bien liquide, ajouter alternativement l'huile et le lait.
Verser lentement le mélange dans la farine et délayant au fur et à mesure.
Beurrer 2 moules à cake (voir
Démoulage facile) et remplir de la préparation. Enfourner pour 60 min.

Ce cake se conserve au frais plus de 10 jours. On peut même en congeler un (entier ou en partie). Je n'ai pas encore tenté l'expérience mais ma "peut-être un jour future" belle-mère le fait régulièrement, alors pourquoi pas ?

Cette récette est dédicacée à ma collègue JJ. ;)

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 22:43

 

Comme tous fans de cuisine et de chocolat qui se respectent, j'ai une multitude de recettes de "gâteau au chocolat ": du fondant au moelleux, voire extra-moelleux en passant par le mi-cuit. Cette recette remporta tous les suffrages.
Mais qui n'aime pas le chocolat me direz-vous ?? A part mon kiné, car l'exception confirme la règle dit-on, tout le monde aime le chocolat.

Cette recette est issue du magazine Saveurs #161, p. 45. C'est un "classique" comme le dit si bien le sous-titre.

Gâteau au chocolat au beurre salé
 
Pour 8 personnes :
6 oeufs
250 g de chocolat (noir à pâtisser avec le plus grand % de cacao possible)
100 g de beurre salé (demi-sel)
200 g de sucre en poudre
50 g de farine
 
Préparation : 15 min
Cuisson : 15 min
Points WW/part : 9,5
 
Préchauffer le four à 200°C (th. 6-7). Beurrer un moule à manqué.
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Réserver.
Mettre le chocolat couper en carrés à fondre au bain-marie avec le beurre coupé en petits morceaux. Une fois fondu et lissé, retirer du feu et y ajouter le sucre et les jaunes d'oeufs. Mélanger.
Monter les blancs en neige ferme et les incorporer délicatement sans les "casser" à la préparation. Y ajouter la farine, bien mélanger et verser dans le moule.
Baisser la chaleur du four à 180°C (th. 6) et enfourner pour 15 à 20 min selon le goût. Personnellement que 15 min, juste cuit avec un coeur fondant... extase...

Les quantités sont données au départ pour 6. Je l'ai réalisé dans un moule à manqué de 26 cm de diamètre et j'ai pu servir 8 belles parts.

Quand j'ai testé cette recette, il me manquait du beurre salé mais qu'à cela ne tienne !! Beurre doux et une bonne pincée de fleur de sel... tadaaaaammm le tour est joué !
Les moins téméraires peuvent se contenter de beurre "doux" ; je rappelle que le sel est un exhausteur de goût et que c'est cette petite touche qui apporte le plus et l'originalité.

PS : Certaines indications (...) peuvent paraître inutiles pour certains ; j'essaie de penser à ceux et celles, surtout ma cop Lise, qui ne savent pas cuisiner mais aimeraient, et dont le four ne doit plus seulement servir qu'à ranger les casseroles. ;)

 

Partager cet article
Repost0