Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 23:50

Voici la bonne surprise du repas du Réveillon de Noël. La préparation a été faite le jour même. Simple et goûteux avec le Noilly Prat.

 

Pour préparer les galettes, c'est une autre histoire. Celles que j'ai faite on fini découpées avec un cercle pour avoir une tête potable. 

Un conseil - à moins d'être un pro de la galette de sarrazin, mieux vaut les acheter toutes faites au rayon frais.

 

Galette aux noix de Saint-Jacques

 

Pour 6 personnes :

2 carottes

1 branche de céleri

200 g de champignons

110 g de beurre salé

1 bouquet garni

24 grosses noix de Saint-Jacques avec corail

10 cl de Noilly Prat

20 g de farine

10 cl de crème fleurette

Sel, poivre du moulin

 

Préparatoin : 30 min

Cuisson : 40 min

 

Emincer les légumes en fines lamelles. Faire fondre 50 g de beurre dans une sauteuse et étuver les légumes à couvert pendant 15 min. Ajouter le bouquet garni, saler et poivrer. Laisser réduire 10 à 15 min. Passer les légumes au chinois. Récupérer le jus de cuisson. Réserver les légumes.

 

Escaloper dans l'épaisseur les noix de Saint-Jacques rincées et essuyées. Dans une poêle, faire fondre 40 g de beurre et les faire dorer 2 min à feu vif sur chaque face. En fin de cuisson, déglacer avec le Noilly Prat, réserver les Saint-Jacques et conserver le jus de cuisson.

 

Dans une (grande) casserole, faire fondre 20 g de beurre et ajouter la farine. Faire cuire 2 à 3 min sur feu moyen en remuant jusqu'à ce que le roux mousse, puis baisser le feu au minimum. Délayer avec le jus de Saint-Jacques puis celui des légumes. Ajouter la crème.

 

Rassembler dans la sauce, les légumes et les Saint-Jacques. Rectifier l'assaisonnement et laisser cuire 3 min à feu moyen.

 

Faire réchauffer les galettes dans une grande poêle avec un peu de beurre salé. La déposer sur une assiette en carré, triangle ou aumônière, garnie de 3 c à s de Saint-Jacques aux légumes (8 demie-noix par personnes). Saupoudrer de persil haché. Servir aussitôt.

 

Galettes aux Saint-Jacques
Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 13:52

 

La semaine dernière j'ai passé quelques jours au vert où j'ai eu le support de la mère de mon Chéri pour s'occuper de Mister T. Elle m'a fait découvrir une préparation d'épices Ducros - qui s'est décarcassé : Cook Art. On en trouve en grandes surfaces.

 

Epices-Ducros-Cook-Art.JPG

 

Je pompe sa recette et sa façon de faire les papillotes pour vous présenter une recette simple, rapide et goûteuse car avec Mister T qui demande beaucoup d'attention, mes temps de préparation sont chronométrés voir inexistants !

 

En parlant de papillotes, elles sont à l'honneur dans Saveurs # 186. Heureuse coïncidence !

 

Papillottes de poisson, gingembre et agrumes

 

Papillotes-de-poisson--gingembre-et-agrumes-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

2 filets de poisson blanc type cabillaud

Mélange Cook Art "Gingembre, agrumes"

Huile d'olive

 

Préparation : 5 min

Cuisson : 20 min

 

 

Préchauffer le four à 180°C (th.6). 

 

Couper un morceau de papier sulfurisé assez grand pour fermer la papillote. Y déposer un filet de poisson, saupoudrer du mélange d'épices. Arroser d'un filet d'huile d'olive.

 

Fermer le papier pour former une papillote et fixer le tout avec un cure-dent.

 

Papillotes-de-poisson--gingembre-et-agrumes-2.JPG

 

Déposer les papillotes dans un plat et laisser cuire 20 min.

 

Repost 0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 20:17

 

Ma "un jour peut-être future belle-mère" a un très bon poissonnier. Et nous en profitons ici avec ces magnifiques soles :

 

Soles-a-la-normande-1.JPG

 

Comment les cuisiner ? Cela a commencé comme une "sole à la dieppoise". L'inconvénient : les moules, car d'une part je n'en avais pas et d'autre part, c'est complètement déconseillé dans mon "état". Donc j'ai légèrement dévié de trajectoire mais suis restée en Normandie.

 

Sole à la normande

 

Soles-a-la-normande-3.JPG

 

Pour 2 personnes :

230 g de champignons de Paris (Bio en conserve)

25 g de beurre

10 cl de vin blanc sec

10 cl de crème fraîche épaisse

1 c à s de persil haché

2 belles soles préparées par le poissionnier

Sel, poivre du moulin

 

Préparation : 5 min

Cuisson : 20 min

 

 

Préchauffer le four à 180°C (th. 6). Beurrer un plat.

 

Faire chauffer le beurre dans une poêle. Y faire revenir les champignons. Verser le vin, laisser réduire puis ajouter la crème et le persil. Laisser épaissir quelques minutes.

 

Déposer les soles épongées avec un papier absorbant dans le plat. Verser dessus la préparation aux champignons et enfourner pour 15 min.

 

Soles-a-la-normande-2.JPG

A la sortie du four, le poisson a rendu pas mal d'eau.

 

Déguster les filets aussitôt.

 

Repost 0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 11:38

 

Crevettes et riz pour moi ça évoque l'Asie, l'éxotisme. Alors pour aller encore plus loin, voici une recette de "curry à la crème de coco" pour le côté sucré-salé. Très thaï dans le fond !

 

Comme tout curry, la base est très simple et si l'on prend des crevettes déjà cuites et décortiquées, cela va encore plus rapidement. 

 

Curry de crevettes à la crème de coco

 

Curry-de-crevettes--a-la-creme-de-coco.JPG

 

Pour 2 personnes :

2 petits oignons jaunes

25 g de beurre

2 pincées d'ail semoule (en poudre)

1 c à c de curry en poudre (mélange Albert Ménès)

1/2 c à c de curcuma en poudre (pour raviver la couleur)

250 g de crevettes cuites et décortiquées

20 cl de crème de coco

 

Préparation : 5 min

Cuisson : 15 min

 

 

Eplucher les oignons et les émincer.

 

Faire chauffer le beurre dans un wok et y faire fondre tout doucement les oignons. Ils doivent être translucides et compoter. Compter 5-6 min.

 

Ajouter l'ail, les épices. Laisser "torréfier" 1 à 2 min. Ajouter les crevettes, bien enrober d'épices puis délayer avec la crème de coco. Bien mélanger et laisser frémir quelques minutes pour réchauffer les crevettes ; le temps que le riz thaï préalablement préparé façon pilaf ait le temps de cuire pour accompagner le plat.

 

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 14:02

 

Revenons-en aux recettes ! Vite fait, pas compliqué et bon, voici un résumé adéquat pour ce plat inspiré des îles. J'avais quelques ingrédients sous la main, et hop !

 

Crevettes à l'ananas et riz exotique

 

 Crevettes-a-l-ananas-et-riz-exotique.JPG

 

Pour 2 personnes :

2 oignons

2 gousses d'ail

2 c à s d'huile d'olive

1 c à c de gingembre râpé (congelé)

2 c à s de sucre brun

1 boite d'ananas au jus

300 g de crevettes décortiquées surgelées

1 verre de riz

1/2 c à c de curry

1 c à c de quatre épices

Sel, poivre du moulin

 

Préparation : 5 min

Cuisson : 20 min

 

 

Peler oignons et gousses d'ail. Les émincer.

 

Dans une sauteuse, faire chauffer l'huile. Y faire rissoler quelques minutes oignons, gousses d'ail et le gingembre. Saupoudrer de sucre et laisser caraméliser légèrement.

 

Egoutter les morceaux d'ananas, rincer si besoin. Les ajouter dans la sauteuse. Laisser compoter quelques minutes.

 

Ajouter les crevettes. Faire sauter quelques minutes. Verser le riz et le volume d'eau correspondant. Laisser cuire à petit bouillon pendant le temps indiqué sur le paquet de riz.

 

En fin de cuisson, quand l'eau est absorbée, ajouter les épices et rectifier l'assaisonnement.

 

Repost 0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 12:35

 

Effet "Top Chef" oblige, il y a un certain engouement dans les magazines en ce moment autour de la cuisine, des chefs - Grands d'aujourd'hui et Grands de demain.


Je trouve donc une recette allécheante dans le Figaro Madame du médiatique chef Cyril Lignac. Je m'exécute donc, avec quelques adaptations, profitant aussi de la fin de saison des endives... Non ! ne pleurez pas ! elles reviendront dans quelques mois...

 

Saint-Jacques aux endives caramélisées à l'orange

 

Saint-Jacques-aux-endives-caramelisees-a-l-orange.JPG

 

Pour 4 personnes :

1 échalote

60 g de beurre demi-sel

5 g de curry de Madras

5 cl de vin blanc

25 cl de crème liquide

1 sachet de bouillon de coquillage Ariaké

4 grosses endives ou 6-8 petites

Huile d'olive

25 g de sucre semoule

20 cl de jus d'orange

12 belles noix de Saint-Jacques

Fleur de sel de Guérande

 

Préparation : 30 min

Cuisson : 40 min

 

Emincer l'échalote. Dans une casserole, faire fondre 20 g de beurre et y faire suer l'échalote. Ajouter le curry en poudre et laisser torréfier les épices quelques minutes pour développer les arômes sans les brûler. Déglacer au vin blanc, laisser réduire de moitié puis ajouter la crème - dans la recette initiale 1 L !!!! - et le sachet de bouillon de coquillage - à défaut des bardes de Saint-Jacques à ajouter en même temps que le curry dans la recette initiale. Laisser cuire 20 min à petits frémissements, la sauce doit être onctueuse. Passer au chinois ou dans une passoire fine et réserver au chaud.

 

Ôter les troncs des endives pour éviter l'amertume. Emincer les feuilles finement. Dans une sauteuse, faire chauffer l'huile d'olive et 20 g de beurre. Ajouter les endives, les saler et faire réduire. Ajouter le sucre pour caraméliser puis déglacer avec le jus d'orange. Laisser cuire et réduire, les endives doivent être fondantes. Réserver.

 

Dans une poêle chaude, faire fondre le reste de beurre. Ajouter les Saint-Jacques et les laisser colorer, 2 min par face. Parsemer de fleur de sel de Guérande.

 

Servir les noix de Saint-Jacques avec les endives caramélisées et un peu de sauce curry.

 

Repost 0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 17:49
Voici un plat que je prépare facilement le soir en vitesse. Il y a peu d'ingrédients donc peu de préparation. Et si l'on opte pour une béchamel déjà préparée - sacrilège !!, en deux coups de cuiller à pot, l'affaire est menée.

Quenelles de brochet en gratin aux crevettes

Quenelles-de-brochet--bechamel-aux-crevettes-3.JPG

Pour 4 personnes :
4 ou 8 quenelles de brochet selon la grosseur
100 g de crevettes roses décortiquées
1/2 L de sauce béchamel
1 c à s de ketchup (option)
Beurre

Préparation : 5 min
Cuisson : 20 min

Préchauffer le four à 180°C (th.6) ou selon la température indiquée sur le paquet de quenelles. Beurrer un plat à gratin.

Déposer les quenelles au fond du plat. Répartir les crevettes entre. Répartir la béchamel (additionnée si l'on veut de ketchup pour une jolie couleur rosée) dessus et enfourner pour 20 min ou le temps de cuisson indiqué sur le paquet jusqu'à ce que ce soit bien gratiné.


Quenelles-de-brochet--bechamel-aux-crevettes--compotee-d-.JPG

Servir avec un riz blanc ou pilaf et des épinards poêlés au beurre.

Repost 0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 15:11
Ma belle-mère m'a fait découvrir cette recette. Elle s'était inspirée d'une recette Picard surgelés : à la base, des filets de turbot, un sachet de champignons cuisinés à la crème et hop au four. 

Mais on peut la réaliser par nos propres moyens car elle est très simple, ce qui est pour moi plus satisfaisant.

Le turbot est un poisson rare (donc cher) que l'on trouve d'Octobre à Avril ; . C'est un poisson recherché par sa chair très fine en goût et que je cuisine plutôt pour les grandes occasions ou pour les fêtes de fin d'année. J'en trouve de plus en plus souvent tout au long de l'année mais il s'agit le plus souvent de poissons d'élevage. Si vous en trouvez, profitez-en car c'est délicieux.

Filets de turbot, champignons à la crème

Filets-de-turbot--champignons-a-la-creme.JPG
Pour 4 personnes :
1 kg de champignons de Paris
1/2 bouquet de persil
2 c à s d'huile d'olive
4 beaux filets de turbot (250 à 300 g par personne)
25 cl de crème liquide légère
Sel, poivre

Préparation : 10 min
Cuisson : 25-30 min
Points WW/part : 9 (sans le riz)

Préchauffer le four à 180°C (th. 6).

Nettoyer les champignons, couper les pieds et les émincer. Hacher le demi bouquet de persil.

Faire chauffer à feu vif une grande sauteuse puis y faire rissoler les champignons dans un fond d'huile d'olive pendant 5-10 min.

Déposer les filets de turbot dans un grand plat allant au four préalablement huilé. Déposer dessus les champignons poêlés. Arroser de crème, saler, poivrer et saupoudrer de persil.

Mettre au four pour 20 min. Déguster bien chaud, accompagné de riz si besoin.

Repost 0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 09:20


Ma mère faisant souvent pour le vendredi du poisson au court-bouillon avec des carottes à l'eau. Je n'en raffolais pas spécialement. Pour cuisiner des filets de poisson, la plupart du temps, je les farine et les poêle. J'ai voulu un peu changer cette fois-ci en m'inspirant d'une recette de mon magazine fétiche Saveurs # 160 p. 102. J'ai juste changé la garniture préférant les carottes aux pommes de terre.

Filets de merlan, crème au gingembre et jeunes carottes

Fliets-de-merlan--creme-au-gingembre-et-jeunes-carottes.JPG

 

Pour 4 personnes :
4 filets de merlan de 150 g chacun
3 cm de gingembre
20 cl de crème fraîche
1 botte de carottes nouvelles (6 "belles" carottes par personne)
Huile d'olive
10 g de beurre
Sel, poivre du moulin

Préparation : 5 min
Cuisson : 30 min
Points WW/part : 9 ou 5,5 avec de la crème à 15% de MG

Couper les fanes des carottes et les brosser sous l'eau, si elles ont nouvelles et Bio, ou les éplucher, si la peau est épaisse. Les poser dans un panier à vapeur et laisser cuire pendant 25 min. Elles doivent être fondantes.

Eplucher le gingembre et le râper. Dans une petite casserole, verser la crème, y ajouter le gingembre et porter à petits bouillons. Laisser infuser à couvert pendant 15 min. Filtrer au chinois et réserver.

Bien essuyer les filets de merlan. Huiler le fond d'une poêle, la faire chauffer à veuf moyen-vif et y déposer les filets dessus. Laisser cuire 5 à 10 min selon l'épaisseur du filet de poisson. La chaire ne doit plus être translucide. Saler et poivrer.

Pendant ce temps, dans une sauteuse, faire fondre le beurre et faire revenir les jeunes carottes pendant 2-3 min. Saler et poivrer.

Dresser les assiettes avec les filets, les jeunes carottes et un filet de crème au gingembre dont on laissera l'excédent à table en saucière.

 

Repost 0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 22:50


Hier soir, j'avais en tête pour cuisiner de faire des filets de saumon à l'unilatéral avec un wok de petits légumes (oignons, poireaux, carottes, navets, pommes de terre) "à l'asiatique", avec gingembre et sauce soja. Mais en ouvrant le bac à légumes, je me retrouvait devant l'absence de carottes. Damned ! Où étaient-elles passées ? Dans la dernière soupe, bien sûr... 
 
Mon plan tombant à l'eau, il fallait me rabattre sur une autre option. 2 minutes de cogitation et en sortit une fondue de poireaux et risotto crémeux pour accompagner mes filets de saumon qui restaient cuit à l'unilatéral. Pas mal, non ?
  
Préparer un risotto n'a rien de bien compliqué, il faut juste de l'attention et une fois qu'on connaît la méthode de base, c'est d'une simplicité enfantine à varier selon l'envie entre produits de la mer, légumes, etc.

Saumon à l'unilatéral, fondue de poireaux et risotto crémeux

Saumon l'unilatéral, fondue de poireaux et risotto créme

 

Pour 4 personnes :
4 poireaux
3 oignons nouveaux ou 1 oignon jaune
1 L de bouillon de légumes
250 g de riz arborio
10 cl de vin blanc sec
4 filets de saumon
Beurre
Sel, poivre du moulin
 
Préparation : 5 min
Cuisson : 25 min
Points WW/part : 10

Nettoyer les poireaux pour enlever la terre, couper le vert, l'extrémité et ôter les parties sèches si besoin, détailler les blancs en rondelles. 

Dans une petite casserole, faire fondre à feu doux 20 g de beurre et y ajouter les rondelles de poireaux, laisser compoter à feu doux pendant la cuisson du risotto. Rectifier l'assaisonnement avant de servir.

Peler et émincer l'(es) oignon(s). Porter à ébullition le bouillon de légumes.

Dans une sauteuse, faire fondre sur feu moyen 20 g de beurre dans une sauteuse, une fois mousseux, y faire revenir légèrement l'(es) oignon(s) puis verser le riz et laisser cuire 2-3 min jusqu'à ce que les grains de riz deviennent translucides. Mouiller avec le vin blanc, bien remuer jusqu'à absorption-évaporation du liquide puis verser le bouillon de légume louche après louche en remuant de temps en temps et en attendant toujours l'absorption du liquide à chaque fois, le tout pendant 18 min.

Pendant ce temps, dans une poêle avec un filet d'huile d'olive, faire cuire les filets de saumon sur la peau. Laisser colorer à feu vif 1 à 2 min puis baisser le feu à feu moyen-doux, couvrir la poêle et laisser jusqu'à ce que la chaire de saumon soit translucide. Il faut compter une dizaine de minutes. Saler, poivrer avant de servir.

A la fin de cuisson du risotto (il peut rester du bouillon - aucune importance), rectifier l'assaisonnement avec sel et poivre du moulin puis ajouter un morceaux de beurre qui liera le tout et apportera une touche de brillance. Dresser les assiettes et servir aussitôt.

 

Repost 0
helskitchen.over-blog.com - dans Poissons & crustacés
commenter cet article