Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 12:16

 

Lorsque je fais les courses, je fais de plus en plus attention à la composition des aliments préparés. Je suis toujours à la recherche de celui qui aura le moins d'additifs donc le moins nocifs.

 

C'est un vrai casse-tête car lorsque l'on travaille, les préparations "industrielles" sont la solution pour économiser son temps car la cuisine en règle générale est "chronophage" : il faut du temps pour rechercher ses menus, acheter les ingrédients et ensuite les cuisiner. Le résultat en vaut la chandelle. Mais quand le temps vous manque, mieux vaut privilégier les surgelés et les conserves en verre. C'est juste un petit rappel.

 

Pour en revenir au sujet du billet : le pesto, j'ai trouvé une préparation qui d'une part est Bio (acheter chez Biocoop) et d'autre part, n'a aucun additif ou conservateur, ce qui n'est pas le cas des pesto Barilla - mon préféré car très crémeux - ou Sacla au rayon pâtes et sauces des supermarchés et encore moins de celles que l'on trouvent au rayon frais.

 

Voici la démonstration step by step :

 

Pesto-genois-1.JPG

 

Le sachet contient un mélange deshydraté de pignon, basilic et ail...

 

Pesto-genois-2.JPG

 

... auquel on ajoute huile d'olive, parmesan râpé et eau de cuisson des pâtes (pour le rendre plus crémeux) selon la recette du paquet.

 

Pesto-genois-3.JPG

 

Quand on a une furieuse envie de pesto et que ce n'est pas la saison du basilic frais, quelle autre solution que celle-ci ?

 

Repost 0
Hel's Kitchen - dans Sauces
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 09:38

 

Toute ma famille, mes amis et maintenant le "monde" entier via ce blog connait mon goût pour les ustensiles de cuisine et autres accessoires dédiés aux plaisirs de la table. J'en achète, on m'en offre...

 

Et il y a très très très longtemps, mes parents m'avaient rapportés un "shaker à vinaigrette".

 

Je ne m'en suis presque jamais servi car faire une vinaigrette me prend 1 min à préparer. Mais je le conviens, c'est d'une grande utilité pour les pressés et ceux que cuisiner effraie ou rébute.

 

Le principe : on verse tous les ingrédients dedans - il y a même les graduations indiquées selon différentes recettes et au moment de servir, on shake. Si l'on suit leurs proportions, il y a une dose de vinaigrette pour une bonne quantité et servira pour un certain nombre de personnes ou un certain temps.

 

Vinaigrette-shaker.JPG

 

Alors, 1... 2... 3... Shaker !


Repost 0
Hel's Kitchen - dans Sauces
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 09:23

 

Des amis sont venus récemment et je n'avais pas eu le temps de préparer grand chose pour eux malheureusement - à part une galette des rois. Pour le plat principal, pas d'autre solution que "Allo bonjour. C'est pour commander..." des pizzas, chez Domino's Pizza exactement. Comme chaîne de restauration rapide de pizzas "à l'américaine", ce n'est pas trop mal - en tout cas à mon goût, beaucoup moins salé qu'un de ses concurrents Pizza Hut.

 

Revenons-en à mon propos initial. Pour accompagner les pizzas, on nous propose toujours de l'huile piquante. Il n'y a rien de plus facile à faire soi-même. D'ailleurs, mes convives l'ont beaucoup appréciée. En voici donc la recette :

 

Huile piquante

 

 Huile-piquante-1.JPG

 

Pour 1 petite bouteille (type huilier) :

1 grosse gousse d'ail

12 piments oiseau séchés

4 feuilles de laurier

1 à 2 branches de thym

Huile d'olive de bonne qualité

 

Préparation : 5 min

Repos : 1 mois

 

Eplucher l'ail, dégermer la gousse. Laver les herbes.

 

Insérer dans la bouteille tous les ingrédients et recouvrir d'huile d'olive. Boucher la bouteille. Laisser macérer 1 mois à l'abri de la lumière avant de commencer à la consommer.

 

Huile-piquante-2.JPG

Gros plan sur le piment !

 

Agrémenter d'un filet les pizzas, les viandes grillées ou légumes rôtis pour donner un peu de peps !


Repost 0
Hel's Kitchen - dans Sauces
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 17:05
C'est une recette de base de la cuisine française. On l'accommode selon ses envies : endives au jambon, gratin de pâtes, quenelles au four  etc. A ne pas confondre avec la sauce blanche, où l'eau remplace le lait ou velouté si il s'agit d'un fumet de poisson ou bouillon de volaille.

Sauce béchamel

Bechamel-1.JPG

Pour 4 personnes :
40 g de beurre
40 g de farine
1/2 L de lait 1/2 écrémé
1 pointe de noix de muscade râpée
Sel, poivre du moulin

Préparation : 5 min
Cuisson : 5-10 min

Faire fondre le beurre dans une casserole à fond épais. Lui ajouter la farine et bien mélanger au fouet.

Laisser dorer le roux quelques instants puis délayer petit à petit pour éviter les grumeaux.

Laisser cuire toute en mélangeant jusqu'à l'épaississement voulu. Ajouter la muscade, et rectifier l'assaisonnement avec sel et poivre.

En y ajoutant 2 jaunes d'oeufs incorporés hors-feu et 40 g de gruyère on obtiendra une sauce Mornay.

Repost 0
Hel's Kitchen - dans Sauces
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 10:04


Le basilic est une des herbes aromatiques que je préfère. Son odeur me plonge directement en vacances : soleil, chaleur, saveurs méditerranéennes. Quand sa saison arrive, j’en ai un pot dans ma cuisine sur lequel je ponctionne les quantités voulues au gré des envies.

On ne doit pas seulement le cantonner à décorer une assiette de "tomates-mozza". Il parfume sauces et légumes. Je l’affectionne particulièrement sous forme de pesto.

Pesto genovese 

Pesto.JPG

 

Pour 600 g de pesto :
2 gousse d’ail
1 c à s de pignons
50 g de feuilles de basilic - gros volume
1 c à c de gros sel marin
6 c à s de parmigiano
2 c à s de pecorino
10 cl d'huile d’olive

Préparation : 5 min
Cuisson : aucune
Points WW/part : 4 par c à s
 
Eplucher la gousse d’ail et la dégermer.  

Dans le bol d’un hachoir ou dans un mortier - méthode traditionnelle mais plus longue, broyer l’ail, les pignons, les feuilles de basilic et le gros sel. Ajouter le fromage puis délayer à l’huile jusqu’à l’obtention d’une pâte crémeuse.  

Conserver au réfrigérateur dans un récipient hermétique 2 à 3 jours maximum. Le basilic va noircir mais est toujours consommable.  

Servir en accompagnement de pâtes, légumes, viandes ou poissons.


Pour améliorer une vinaigrette.

Salade de tomates, vinaigrette pesto

 

Pour changer de la sauce à l’oseille avec un saumon.

Saumon-au-pesto.JPG

 

Repost 0
Hel's Kitchen - dans Sauces
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 10:23


Mon Chéri est d'origine sicilienne par sa mère. Quand j'ai rencontré Mamé, sa grand-mère, la conversation tourna d'emblée autour de la cuisine :
" Mou peti fitchs, il ame mandgé l' chpaget' avé l'ragù.
- ...
- La saltcha avé lé pomodor', la soussich' é la carné, you vé t'apprend'.
- Oui Mamé.
- Fou ké tou satch cuitchiné pou mou peti fitchs... é aussi lé polpet', tou mandge lé polpet' ?
- Je ne connais pas Mamé.
- You vé t'apprend la cuccina. Tu sé cutchiné ???
- Oui Mamé.
- Ahhhh tch'é buono !

Plus tard :
- Chéri, j'ai pas très bien compris ce qu'a dit Mamé...
- Elle va t'apprendre à cuisiner la sauce pour les spaghetti et les polpettes.
- Aaaaah... C'est quoi les polpettes ??" Réponse dans un prochain billet.

Et me voici donc avec la recette familliale de la sauce tomate à la viande de Mamé pour accompagner les spaghettis.

Ragù façon Mamé Grazia

Ragu-facon-Mame-Grazia.JPG

 

Pour 12 personnes :
6 gousses d'ail
500 g de chair à saussices maigres
500 g de viande hachée maigre
6 c à s d'huile d'olive
3 bouteilles de 750 ml de coulis de tomate soit 2,25 L
6 de feuilles de basilic frais
1 c à s de sucre
1 c à s de sel
Poivre

Préparation : 10 min
Cuisson : 2 h 10
Points WW/part : 5, et 9 avec les spaghetti

Dans une sauteuse, faire rissoler les gousses d'ail entières dans un 2 c à s d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles dorent sans brûler.

Verser dans une grande marmite le coulis de tomate et le basilic. Ajouter un peu d'eau (l'équivalent de 2/3 d'une bouteille de coulis). Y jeter l'ail.

Dans la même poêle, faire revenir la viande. Bien écraser et mélanger la saucisse et la viande hachée. Faire rissoler le tout environ 5 min.

Verser les viandes dans le coulis. Ajouter sel, poivre, sucre. Faire mijoter à petits bouillons lentamente lentamente tout en remuant régulièrement pendant environ 2 h. La sauce doit réduire et le coulis bien napper la cuillère.

Et voici avec les spaghetti :

Spaghetti-allo-ragu.JPG


Je préfère dégermer les gousses d'ail pour éviter la mauvaise haleine l'amertume. Je congèle une bonne partie du ragù pour plus tard.

 

Repost 0
Hel's Kitchen - dans Sauces
commenter cet article