Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 18:40

 

C'est dans la suite logique de mon précédent article et de mon envie de mezze ici que vient la recette de l'incontournable caviar d'aubergines. C'est aussi un bon moyen de me remémorer nos vacances en Turquie - 1er voyage avec mon Chéri. 

 

J'ai bien sûr compilé mes recettes (ici de Marie-France et Version Femina) pour vous offrir celle-ci.

 

Caviar d'aubergines

 

Caviar-d-aubergines-2.JPG

 

Pour 4 personnes :

2 belles aubergines

1 c à c d'ail semoule ou 1 à 2 gousses d'ail

1/2 c à c de cumin en poudre

1/4 c à c de piment en poudre (ici pili-pili)

10 à 15 cl verre d'huile d'olive

1/2 jus de citron

Sel

 

Préparation : 10 min

Cuisson : 40-50 min

 

 

Préchauffer le four à 180°C (th. 6).

 

Laver les aubergines. Oter les pédoncules. Couper les aubergines en 2 dans le sens de la longueur. Avec la pointe du couteau, les quadriller et badigeonner la chair d'huile d'olive. Placer sur une plaque ou dans un plat et mettre au four pour 40 à 50 min - surveiller la cuisson - jusqu'à ce qu'elles soient fondantes. Pour accélérer le tout, on peut les enrober d'une papillote pour les faire cuire dans trop les grillées. Il y a aussi la cuisson express au micro-onde : éplucher et couper en dés les aubergines. Les mettre à cuire puissance maxi dans un plat 4 min puis mélanger et continuer 1 min.

 

Caviar-d-aubergines-1.JPG

 

Recueuillir la pulpe dans le bol d'un mixer-hachoir. Ajouter l'ail (pelé, dégermé et écrasé) et les épices. Hacher en purée. Ajouter ensuite l'huile d'olive en léger filet comme pour faire monter une mayonnaise, puis le jus de citron - à son goût pour amener un brin d'acidité et éviter que le caviar ne noircisse.

 

Réserver au frais jusqu'au moment de servir avec des quartiers de pain pita toasté et un verre de raki et direction les rives du Bosphore !! Quand te reverrai-je pays merveilleux...

 

Turquie091.JPG

 

PS : pour une version plus libanaise, on ajoute 1 c à s de tahini à la préparation à la place des épices.

 

Repost 0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:41

 

Pour changer encore une fois du duo "chips-cahuètes", voici une recette express de mini-sandwiches garnis de rillettes de thon. C'est simple et bon, et on peut varier les plaisirs en plus ou moins light. Au vu du ratio temps-préparation, pourquoi s'en priver pour un apéro amélioré ?

 

Mini (maxi) sandwiches au thon

 

Mini-maxi-sandwiches-au-thon.JPG

 

Pour 6-8 personnes :

370 g de thon au naturel

300 g de préparation fromagère ail & fines herbes (ici Philadelphia)

5 pains suédois

 

Préparation : 5 min

Cuisson : quelques minutes

 

 

Dans un saladier, mélanger à la fourchette le thon égoutté et le fromage ail & fines herbes. Si on a le temps, on peut faire soi-même son mélange avec un fromage frais, de l'ail pressé et des fines herbes hachées. Réserver au frais.

 

Faire toaster au grille-pain ou à la poêle à sec les pains suédois. Légèrement refroidi, les tartiner généreusement de rillettes de thon, sauf le dernier disque. Monter le sandwich comme un pain-surprise en superposant les pains tartinés et recouvrir du "chapeau".

 

Réserver au frais jusqu'au moment de servir. Découper en 8 portions avec un grand couteau bien aiguisé et déguster !

 

 

Variations sur canapé :

Ces rillettes de thon, je les présentais à la base sur des crackers natures.

 

On peut aussi utiliser de la ficelle toastée pour en faire de longues tartines.

 

Mes convives ont eu un peu de mal à ouvrir très grand la bouche. C'est vrai qu'il était plutôt maxi que mini. Pour palier à cela, utiliser 6 pains suédois pour faire des 2 x 3.

 

Et pour une version light, utiliser des feuilles d'endives comme petites barquettes dans lesquelles on mettra 1 belle c à c de rillettes de thon. 

 

On peut les décorer bien sûr de quelques brins de ciboulettes, peluches de coriandre, des petits cubes de tomates fraiches, une pincée de paprika doux ou piment d'Espelette pour apporter une touche de couleur.

 

Repost 0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 11:29

 

Il me vient une soudaine envie cuisine libanaise, de mezze et mon favori est le houmous ou hommos ou  hummus. Quand j'étais petite, on ne m'aurait jamais fait avaler un pois chiche mais les gens changent et je me suis découvert une passion pour ça. Sauf que dans le commerce, quand on regarde la composition et les ingrédients, il y a de quoi faire peur : huile de palme sous couvert d'huile végétale... conservateurs et j'en passe. Donc une seule solution : le faire soi-même. Et là, commence une nouvelle quête de "recette ultime".

 

Il y a quelques années, je m'étais essayée à une recette mais le goût et la texture me m'avaient pas du tout convaincu. Je me relance donc dans la recherche MAIS il y a autant de recettes que de familles au Moyen-Orient, donc ce n'est pas une mince affaire.

 

J'en ai bien sûr collecté quelques unes et me voici donc testant une première recette trouvée sur le Web ici car l'illustration m'a bien fait salivé. Je m'y mets donc hier et voici le résultat.

 

Houmous - recette du "Chaudron pastel"

 

Houmous-1.JPG

 

Pour 4-6 personnes :

300 g de pois chiches trempés soit 150 g de secs

2 c à s de tahini

100 à 200 ml d'eau

60 ml d'huile d'olive

50 ml de jus de citron

1 à 2 c à c de cumin (selon son goût)

1,5 c à c de sel

Huile d'olive et paprika en poudre pour l'un conserver et l'autre faire joli

 

Préparation : 30 min

Repos : 1 nuit

Cuisson : 1 h

 

 

La veille, verser les pois chiches dans un saladier. Les recouvrir d'une bonne quantité d'eau et les laisser tremper toute une nuit.

 

Le lendemain, les mettre dans une grande casserole, les recouvrir d'eau et faire cuire à petits frémissements pendant 1 h. Je l'ai fait pendant 45 min et il me semble que la cuisson était limite. Laisser refroidir.

 

Optionnel : enlever la peau des pois chiches avant de les moudre. Patience est mère de vertu dit-on ! Quel avantage cela a-t-il pour notre recette ?? La consistance, la digestion ?

 

Houmous-3.JPG

 

Réduire les pois chiches en une fine poudre à l'aide d'un mixeur. Je l'ai fait en plusieurs fois avec un mini-hachoir.

 

Houmous-2.JPG

 

Dans le bol d'un blender (ou à défaut dans un saladier), verser le tahin et 100 ml d'eau. Ajouter la poudre de pois chiches, l'huile d'olive, le jus de citron, le cumin et le sel. Bien émulsionner. Ajouter de l'eau si besoin pour arrvier à la texture voulue : une pâte fine et souple pour pouvoir la tartiner.

 

Conserver au frais avec un filet d'huile d'olive - pour éviter l'oxydation et décorer de paprika, feuilles de coriandre etc. A déguster avec du pain toasté ou du pain lavash.

 

 

La texture est sympathique. Le goût aussi. On peut je pense y ajouter une gousse d'ail pressée. Et pour une texture encore plus fine, pourquoi ne pas passer le tout au moulin à légumes avec une grille fine. Expérience à tenter.

 

Il n'empêche que j'ai un bon reste de pois chiches cuits à écouler ; je vais donc tenter une autre recette à titre de comparaison.

 

La suite au prochain épisode...

 

Repost 0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 20:30

 

Dans mes bonnes résolutions de l'année, j'avais espéré me mettre à jour vis à vis des publications des recettes. Ca commence mal ! Suis en retard, suis en retard... Tiens, ça me rappelle un certain lapin.

Bon, je m'y mets avec cette recette toute bête à préparer et délicieuse à déguster pour l'apéritif surtout en période de fêtes de fin d'année.

 

Bouchée de boudin blanc, crumble de pain d'épices

 

 Boudin blanc sur crumble de pain d'épices

 

Pour 4 personnes :

2 boudins blanc nature ou cuisiné au Champagne

2 tranches de pain d'épices

1 noix de beurre

 

Préparation : 5 min

Cuisson : 10 min

 

 

Préchauffer le four à 210 °C (th. 7).

 

Déposer les tranches de pain d'épices sur une plaque recouverte de papier sulfurisée. Placer au four pour . Laisser refroidir puis réduire en poudre avec un mini-hachoir électrique.

 

Couper les boudins en rondelles. 

 

Faire chauffer une poêle, y faire fondre le beurre et dorer les tranches de boudins quelques minutes sur les 2 faces. Couper les tranches en 2.

 

Déposer une cuillère de crumble de pain d'épices dans le fond d'une cuillère apéritive puis une demie tranche de boudin. Servir aussitôt.

Repost 0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 19:12

 

Classique du terroir bourguignon. Ce petit ou gros choux au fromage est un délice à l'apéritif accompagné d'un Kir... à consommer avec modération... pas les gougères bien sûr !

 

Chaque Bourguignon a bien sûr sa recette. Je n'en ai pas de familiale, c'est fort dommage ! donc je teste celle de Chef Simon.

 

Gougères

 

Gougeres-1.JPG

 

Pour une 30aine de pièces :

150 g de farine

1/2 sachet de levure

12.5 cl de lait

12.5 cl d'eau

80 g de beurre

3 à 4 oeufs

100 g de gruyère

 

Préparation : 15 min

Cuisson : 25 min

 

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

 

Mélanger farine et levure.

 

Dans une casserole, porter à ébullition le lait, l'eau et le beurre.

 

Hors du feu, y jeter la farine-levure, bien mélanger à la spatule et dessécher la pâte jusqu'à ce qu'elle se décolle des parois.

 

Y ajouter les oeufs et le fromage. Bien mélanger.

 

Disposer des petits tas de pâte sur une plaque recouverte d'un papier sulfurisé. Mettre au four pour 20 min puis 5 min four éteint et porte entre-ouverte. Faire refroidir sur une grille.

 

Gougeres.JPG

 

Déguster tiède, c'est bien meilleur que réchauffé.


Repost 0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 16:59

 

Toujours pour l'apéritif et pour conclure la série en beauté !

 

Noix de Saint-Jacques à la crème

 

Saint-Jacques-a-la-creme-1.JPG

 

Pour 24 pièces - 6 à 12 personnes :

24 petites noix de Saint-Jacques sans corail

250 ml de vin blanc sec

250 ml de crème fraîche

24 pluches de cerfeuil frais pour la déco

 

Préparation : 5 min

Cuisson : 10 min

 

Dans une pôele, porter le vin à ébullition. Baisser le feu et laisser réduire de moitié. 

 

En fouettant ajouter la crème et porter de nouveau à ébullition puis laisser mijoter 5 min à découvert jusqu'à ce que le liquide ait réduit des 2/3.

 

Ajouter les noix et laisser cuire 1 min. Retirer du feux.

 

Disposer une noix dans chaque cuillère chinoise ou coupelle. Placer les cuillères sur un plateau avant de verser une cuillérée de sauce sur chaque noix.

 

Décorer d'une pluche de cerfeuil - ici un tour de moulin à poivre. Servir chaud.

 

Repost 0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 15:27

 

Je continue dans les recettes pour accompagner un apéritif. Avec celle-ci : pas de préparation compliquée ni de cuisson, juste du travail à la chaîne pour le plaisir des papilles.

 

Pruneaux au gorgonzola

 

Pruneaux-au-gorgonzola-1.JPG

 

Pour 4 personnes :

12 pruneaux d'Agen

1 morceaux de gorgonzola

 

Préparation : 10 min

Cuisson : aucune

 

Découper dans le fromage 12 dés.

Dénoyauter les pruneaux à l'aide d'un couteau - la partie la plus astreignante. Déposer un dé de fromage dans une "coque" de pruneaux et maintenir le tout avec une pique en bois qui évitera surtout aux convives de s'en mettre plein les doigts. Procéder de même avec le reste des pruneaux.

 

Pruneaux-au-gorgonzola-2.JPG


Repost 0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 09:30

 

Pour en finir avec les apéros "chips - saucisson", rien de bien compliquer !

 

On peut ou cuisiner, ou améliorer des plats déjà préparés - ou encore faire appel au Dieu Picard mais ça n'est pas le propos de ce blog.

Au rayon traiteur frais : gaspacho, carpaccio, croque-monsieur améliorent l'ordinaire des "apéro-cahuètes". Une jolie vaisselle, un brin de recherche dans la présentation et hop !

 

Gaspacho.JPG

      Gaspacho (c'est tendance) dans des verres à thé rapporté de Turquie


 

Carpaccio-de-boeuf-2.JPG

      Carpaccio présenté en cuillère et copeau de parmesan pour apporter la touche finale

 

Sinon, voici quelques principes que j'ai pu collectés au fil de mes lectures papier et web pour s'en sortir avec brio quand on se lance dans l'organisation d'un buffet dînatoire. 

Par principe, on mange moins debout qu'assis et plus on est nombreux, moins on mange. Il faut compter 8 pièces froides par adultes - c'est à dire 2 à 3 pièces par variété d'amuses-bouche, 6 pièces chaudes, 120-150 g de viande ou poisson, 120-150 g de légumes, 50 g de fromage, 5-6 petits fours sucrés ou 120 g de gâteau, 10 cl de glace ou sorbet. 

Pour la partie liquide - à consommer avec modération pour l'alcool : 1 bouteille de champagne pour 4, 1 de whisky pour 12, 1 L de cocktail pour 4, 1 bouteille de vin rouge pour 3, 1 de vin blanc pour 4, 1 L de jus de fruit ou soda pour 4, 1 L d'eau par personne.

 

Apéro 1

 


Repost 0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 09:24

 

Pour poursuivre dans le thème de l'apéro, voici une recette grandement inspirée de "Petites cuillères gourmandes" de José Maréchal, éd. Petits Plats, Marabout.

 

Tartare de saumon à la tahitienne

 

Tartare-de-saumon-a-la-tahitienne-1.JPG

 

Pour 4 personnes :

1 filet de saumon

2 c à s d'huile d'olive

1/2 jus de citron

Sel

10 cl de lait de coco

Coriandre pour le décor

 

Préparation : 10 min

Repos : 1 à 2 h + 15 min

Cuisson : aucune

 

Laisser le filet de saumon au congélateur pendant 1 à 2 h de manière à le durcir pour tuer les parasites et faciliter la découpe. Couper en fines lamelles le poisson. 

 

Dans une jatte, mélanger poisson, huile et jus de citron. Rectifier l'assaisonnement et laisser mariner 15 min. Ajouter le lait de coco, bien mélanger.

 

Disposer dans des cuillères, décorer d'un peu de coriandre et servir frais.

 

Tartare-de-saumon-a-la-tahitienne-2.JPG

 


Repost 0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 19:56

 

Voici la suite de mon "apéritif" avec un grand classique que l'on peut interpréter sous diverses formes ; à chacun son grain de sel pour la présentation mais la base reste toujours la même, celle de la fameuse Salade caprese.

 

Tomates cocktail farcie "à l'italienne"

 

Tomates-cocktail-farcies-a-l-italienne.JPG

 

Pour 4 personnes :

8 tomates cocktail

8 boules de mozzarella

8 c à c de  pesto maison

Poivre du moulin

 

Préparation : 5 min

Cuisson : aucune

 

Evider les tomates cocktail. Y déposer 1 c à c de pesto et une boule de mozzarella. Déposer sur une assiette remplie de gros sel pour pouvoir les caler facilement. Faire un tour de poivre du moulin, réserver au frais.

 

Les quantités indiquées sont à multiplier en fonction des besoins de chacun. Ici, j'avais une multitudes d'amuses-bouche donc pas de soin d'en faire une énormes quantité.

 

Voici une autre suggestion de présentation : 

 

Tomate-mozza-en-pique-1.JPG

 

Tomate-mozza-en-pique-2.JPG

 

On peut tout aussi monder des tomates et découper une grosse boule de mozzarella pour présenter le tout en verrine. 


Repost 0